Les convulsions se manifestent par des mouvements musculaires incontrôlables et souvent violents, des modifications de la conscience et d'autres symptômes associés à une activité cérébrale anormale.

Types : il existe plusieurs types de convulsions, notamment :

  • Convulsions toniques : caractérisées par une raideur musculaire et des mouvements brusques et saccadés.
  • Convulsions cloniques : caractérisées par des contractions musculaires rythmiques et répétitives.
  • Convulsions tonico-cloniques (grand mal) : combinant à la fois des phases de raideur musculaire et des contractions musculaires rythmiques.
  • Convulsions partielles : se produisent dans une région spécifique du cerveau et peuvent entraîner des symptômes variés selon la zone affectée.

Symptômes : les symptômes des convulsions peuvent varier en fonction du type de convulsion et de la zone du cerveau touchée. Ils peuvent inclure :

  • Mouvements musculaires involontaires, tels que secousses, spasmes ou contractions.
  • Perte de conscience ou altération de la conscience.
  • Changements de la respiration, tels que des pauses respiratoires ou une respiration sifflante.
  • Salivation excessive.
  • Morsure de la langue ou des joues.
  • Perte de contrôle de la vessie ou des intestins.
  • Fatigue et confusion après la convulsion.

Causes : les convulsions peuvent être causées par différentes affections et facteurs, notamment :

  • Épilepsie : une condition chronique caractérisée par des convulsions récurrentes.
  • Fièvre élevée chez les enfants (convulsions fébriles).
  • Traumatisme crânien.
  • Troubles métaboliques ou électrolytiques.
  • Infections du système nerveux central.
  • Tumeurs cérébrales.
  • Effets secondaires de certains médicaments.

Diagnostic : pour établir un diagnostic de convulsions, un médecin peut se baser sur : 

  • Les antécédents médicaux du patient. 
  • Les témoignages de témoins.
  • Des examens neurologiques et des tests complémentaires tels que des électroencéphalogrammes (EEG), des scanners ou des IRM cérébrales.

Complications : les convulsions peuvent entraîner des complications potentiellement graves, notamment :

  • Des blessures causées par des chutes.
  • Des troubles respiratoires.
  • Des blessures à la tête.
  • Des fractures osseuses.
  • Des brûlures ou des morsures pendant la convulsion.

Traitements : le traitement des convulsions dépend de la cause sous-jacente et du type de convulsion. Il peut inclure :

  • Des médicaments antiépileptiques pour prévenir les crises.
  • Des interventions chirurgicales pour les cas graves et des mesures de gestion des crises telles que la sécurité pendant les crises et les premiers secours.

Préventions : dans certains cas, les convulsions ne peuvent pas être prévenues. Cependant, pour les personnes atteintes d'épilepsie, le respect du traitement prescrit par le médecin, la gestion du stress, le maintien d'un mode de vie sain et l'évitement des déclencheurs connus peuvent aider à réduire la fréquence et la gravité des crises.

Note importante : les informations communiquées ci-dessus ne le sont qu’à titre informatif, elles ne peuvent en aucun cas constituer une base pour un diagnostic ou un traitement. En cas de symptômes ou de soupçons, il vous est vivement recommandé de vous rapprocher d’un professionnel de la santé habilité. Plus de 40.000 professionnels de la santé sont référencés sur notre plateforme, vous pouvez à tout moment consulter notre annuaire, prendre un rendez-vous au cabinet, à domicile ou en télé-consultation en un clic sur www.docteur360.com


Commentaires 0


Médecin à consulter