La gonorrhée, également connue sous le nom de chaude-pisse, est une infection sexuellement transmissible (IST) causée par la bactérie Neisseria gonorrhoeae. Elle affecte principalement les organes génitaux, mais peut également toucher d'autres parties du corps, telles que le rectum, la gorge et les yeux.

Types : La gonorrhée peut se présenter sous différentes formes selon les parties du corps affectées :

  • Gonorrhée génitale : elle affecte les organes génitaux, y compris le col de l'utérus, l'urètre, le vagin et le pénis.
  • Gonorrhée rectale : elle affecte le rectum et est généralement transmise lors de rapports sexuels anaux non protégés.
  • Gonorrhée pharyngée : elle affecte la gorge et est généralement transmise lors de rapports sexuels oraux non protégés.
  •  Gonorrhée oculaire : elle affecte les yeux et peut être transmise lors de contacts avec des sécrétions infectées, par exemple lors d'un accouchement d'une mère atteinte de gonorrhée.

Symptômes : Les symptômes de la gonorrhée peuvent varier en fonction de la partie du corps affectée, mais ils peuvent inclure :

  • Écoulement anormal du pénis ou du vagin.
  • Brûlure ou douleur lors de la miction.
  • Douleurs abdominales chez les femmes.
  • Douleur ou démangeaisons anales.
  • Saignements rectaux.
  • Maux de gorge en cas de gonorrhée pharyngée.
  • Rougeur, douleur et écoulement oculaire en cas de gonorrhée oculaire.

Causes : La gonorrhée est causée par la bactérie Neisseria gonorrhoeae, qui se propage principalement lors de rapports sexuels non protégés avec une personne infectée. La bactérie peut pénétrer dans le corps par les muqueuses des organes génitaux, du rectum, de la gorge ou des yeux.

Diagnostic : Les diagnostics de la gonorrhée peuvent inclure :

  • Prélèvement de sécrétions des parties infectées pour analyse en laboratoire.
  • Tests d'amplification des acides nucléiques (NAAT) pour détecter la présence de la bactérie.
  • Tests de dépistage d'autres IST, car les infections peuvent coexister.

Complications : Les complications de la gonorrhée non traitée peuvent inclure :

  • Infections des organes reproducteurs pouvant entraîner une maladie inflammatoire pelvienne chez les femmes.
  • Infertilité chez les hommes et les femmes.
  • Risque accru d'infection par le VIH.
  • Diffusion de l'infection vers d'autres parties du corps, telle que la circulation sanguine.

Traitements : La gonorrhée est traitée avec des antibiotiques, généralement par une injection et des médicaments par voie orale. Cependant, en raison de la résistance croissante des bactéries, les recommandations de traitement peuvent changer. Il est important de suivre les directives médicales et de terminer le traitement prescrit.

Préventions : Les mesures de prévention de la gonorrhée comprennent :

  • Utilisation de préservatifs lors de rapports sexuels.
  • Limitation du nombre de partenaires sexuels.
  • Pratiques sexuelles sécuritaires.
  • Dépistage régulier des IST, en particulier pour les personnes à risque élevé.
  • Traitement précoce des infections afin de réduire la propagation de la maladie.

Note importante : Les informations communiquées ci-dessus ne le sont qu’à titre informatif, elles ne peuvent en aucun cas constituer une base pour un diagnostic ou un traitement. En cas de symptômes ou de soupçons, il vous est vivement recommandé de vous rapprocher d’un ou tout autre professionnel de la santé habilité.Plus de 40.000 professionnels de la santé sont référencés sur notre plateforme, vous pouvez à tout moment consulter notre annuaire, prendre un rendez-vous au cabinet, à domicile ou en télé-consultation en un clic sur www.docteur360.com


Commentaires 0


Médecin à consulter