Le déficit sélectif en immunoglobulines est une condition où une personne présente une carence en un ou plusieurs types d'immunoglobulines, également appelées anticorps, qui sont essentiels pour combattre les infections.

Types : les types de déficit sélectif d’immunoglobulines sont:

  • Déficit en Immunoglobuline G (IgG) : c'est le type le plus courant de DSI, impliquant une réduction des IgG, qui jouent un rôle crucial dans la protection contre les infections bactériennes et virales.
  • Déficit en Immunoglobuline A (IA) : dans ce cas, les niveaux d'IgA sont insuffisants, augmentant le risque d'infections des muqueuses, telles que celles du nez, de la gorge et des poumons.
  • Déficit en Immunoglobuline M (IgM) : le DSI affectant les IgM peut entraîner une incapacité à combattre efficacement les infections bactériennes et à réagir aux nouveaux agents pathogènes.

Symptômes : les symptômes de déficit sélectif d’immunoglobulines  comprennent : 

  • Infections fréquentes, telles que sinusites, pneumonies, otites moyennes, infections des voies urinaires, etc.
  • Les symptômes de l'infection peuvent être plus graves que d'habitude et peuvent être plus difficiles à traiter.

Causes : les causes courantes de déficit sélectif d’immunoglobulines  sont souvent idiopathiques (inconnue), Certaines maladies génétiques peuvent causer le déficit sélectif en immunoglobulines.

Diagnostic : le diagnostic de déficit sélectif d’immunoglobulines se fait généralement par :

  • Tests sanguins pour mesurer les niveaux d'immunoglobulines et évaluer la réponse immunitaire.

Complications : les complications de déficit sélectif d’immunoglobulines  peuvent inclure : 

  • Infections récurrentes
  • Risque accru de complications graves liées à l'infection.

Traitements : le traitement de déficit sélectif d’immunoglobulines  implique  : 

  • Le traitement consiste souvent en des injections régulières d'immunoglobulines pour compenser la carence.
  • Les antibiotiques peuvent également être prescrits pour traiter les infections.

Préventions : il n'existe pas de méthode préventive connue pour le déficit sélectif en immunoglobulines.

Note importante : les informations communiquées ci-dessus ne le sont qu’à titre informatif, elles ne peuvent en aucun cas constituer une base pour un diagnostic ou un traitement. En cas de symptômes ou de soupçons, il vous est vivement recommandé de vous rapprocher d’un professionnel de la santé habilité. Plus de 40.000 professionnels de la santé sont référencés sur notre plateforme, vous pouvez à tout moment consulter notre annuaire, prendre un rendez-vous au cabinet, à domicile ou en télé-consultation en un clic sur www.docteur360.com


Commentaires 0


Médecin à consulter